UX ou UI ?

Il est clair qu’une partie du travail en UX [User Experience, expérience utilisateur] peut toucher aux questions d’interface [UI pour User Interface, ou interface utilisateur]. Mais le fait de s’occuper de l’UI ne fait pas d’un designer UI un designer UX. Pour la plupart des projets, il faut des gens spécialisés dans les deux disciplines. De même, il vaut mieux être un très bon designer UI qu’un pitre designer UX.

Les problèmes arrivent quand un des termes est employé à la place de l’autre. Cela crée un problème dans les entreprises avec les rôles et champs d’intervention de chacun ; cela crée un problème pour les clients si les deux termes sont employés indifférément ; cela fait des problèmes pour des nouveaux entrants sur le marché qui risquent de ne pas voir clair dans leurs compétences et capacités. Pour faire un bon travail de UI il faut penser à l’expérience de l’utilisateur, mais cela ne fait pas du designer UI un designer UX.

On a un exemple dans cet article Alcatel Watch UX publié par Denys Nevozhai chez Medium. Dès le début de l’article il dit :

I joined the company and took over the Watch project when the hardware was fixed. A round display with a flat bottom, one side button and one front button was what I had to work with. The screen is 240×204 px cut at the bottom. The cut is a technical limitation, added to balance size, energy efficiency, brightness and cost.1

Or, une telle décision fait clairement partie de l’expérience utilisateur et c’est tout aussi clairement en dehors de son contrôle. Donc, une des décisions les plus importantes a été prise avant son arrivée. Le travail que décrit Denys Nevozhai, par la suite, est intéressant à l’intérieur des contraintes posées : les allers-retours, les décisions, les cheminements. Mais il est clairement que dans l’UI. Même s’il se doit de reflechir à l’expérience de l’utilisateur, ce n’est que l’expérience de l’UI, et non pas du montre dans sa totalité — le choix, l’emballage et le déballage, les matériaux, le poids sur la poignée, le système de chargement électrique, la qualité de l’écran et de la finition, etc.

C’est un travail de design de l’interaction intéressante sur un problème d’UI. Mais ce n’est pas l’UX.

  1. J’ai débuté (chez Alcatel) pour gérer le projet de montre une fois que le choix sur le hardware (la montre) était fixé. Je devais travailler avec une face ronde avec le bas coupé droit, avec un bouton sur le côté, et un autre sur le devant. L’écran fait 240×204 pixels avec le retranchement sur le bas. Cette coupure est une limitation technique, qui a été rajouté afin d’équilibrer la taille, le rendement énergétique, la luminosité, et le coût.
  • Wow ! Merci pour le lien sur l’Alcatel Watch UX par Denys Nevozhai ! Ça illustre clairement l’article et c’est très complet ! (Il y a aussi un lien pour une analyse de l’onboarding de l’Apple Watch !)

    C’est vrai que les feedbacks sont très importants (et on ne nous le dira jamais assez), mais c’est dommage qu’on ne voie pas comment ils sélectionnent leurs utilisateurs …
    On a tendance a penser qu’ils ont une “cave” d’utilisateurs qu’ils ouvrent quand ils ont besoin :P