Impression 3D en verre

Ensemble de vases imprimés et reflets. / Image: Chikara Inamura, MIT

Ensemble de vases imprimés avec reflets / Image : Chikara Inamura, MIT

Si vous ne le connaissez toujours pas, le MIT Media Lab est une des entités à suivre en design et technologie. C’est d’ailleurs dans un des groupes de travail de ce laboratoire qu’est apparu, en 2007, la gamme de composants électroniques DIY adaptés aux projets textiles, plus connus sous le nom de Lilypad Arduino, imaginés par Leah Buechley.

Ce mois-ci ils ont publié un article autour d’un prototype d’imprimante 3D capable de fabriquer des objets en verre avec beaucoup de précision. Le groupe de travail ‘Mediated Matter’, dirigé par Neri Oxman et Peter Houk, a conçu une imprimante à très haute température capable de fondre le verre et de créer des vases et objets par addition de matière.

[Vidéo] GLASS from Mediated Matter Group / MIT

Le résultat est assez spéctaculaire, mais au-delà de l’effet ‘wow’, ce prototype remet sur la table les cartes d’une économie du produit sur mesure et du DIY. On peut alors imaginer des boutiques qui impriment des vases, comme on imprime des bouquins, ou alors des sites web communautaires de patrons de créations en verre, comme c’est dejà le cas avec les imprimantes 3D actuelles.

Mais les possibilités vont au-delà de la déco. Le MIT suggère que bien d’autres secteurs pourraient être interessés par l’impression 3D en verre : l’industrie aéronautique, l’architecture, la médecine…