Sphero BB-8, so kawaii !

Tout le monde en parle dans les journaux et dans les réseaux sociaux, du coup j’ai voulu en parler pour placer ce jouet un peu dans le contexte des jeux et jouets technologiques actuels.

Il s’agit du jouet Sphero BB-8, version miniature du robot du nouveau film de Star Wars qui a été révélé l’année dernière. Produit d’un partenariat entre Disney – à qui appartient Star Wars désormais – et Sphero, ce nouveau jouet fait l’objet de toutes les convoitises. D’ailleurs, les chats et les chiens ont eu, eux aussi, la possibilité de le tester.

Jouet Sphero BB-8

Jouet Sphero BB-8 / Image: Sphero

J’avais deja croisé les jouets Sphero lors de mes recherches pour mon projet de fin d’études qui portait sur un bracelet connecté et ludique, il y a quelques années. Depuis, la société a élargi son offre et proposé une deuxième version de sa boule emblématique : une sphère remplie de capteurs, de moteurs et de LEDs. Un mécanisme électronique interne assez complexe lui permet de rouler au gré de l’utilisateur (non, ce n’est pas un robot !).

Les différents produits Sphero font partie des jouets dirigés à distance (ou télécommandés) comme les voitures, les avions, les hélicoptères ou plus récemment les drones. Certes, les jouets télécommandables les plus récents utilisent plutôt des tablettes et des téléphones portables, et du coup le protocole Bluetooth, mais cela n’empêche pas l’existence de jouets commandés par ondes radio, comme ce que j’ai pu voir quand j’étais petite. Sphero, quant à lui, fait partie des adeptes du Bluetooth et des appareils mobiles (tablettes et téléphones portables).

Mais alors, pourquoi une tablette au lieu d’une télécommande Radio? Est-ce parceque c’est “à la mode”? Qu’est-ce que ça apporte? Je pense que, en partie, c’est un effet de mode, mais l’entreprise s’est quand même posé la question, très pertinente, de ce que la tablette pouvait apporter, et de ce que la sphère, associée à la tablette / smartphone, pouvait offrir comme expérience de jeu.

Le résultat, dont je suis assez fan, se décline sur un ensemble d’applications et de jeux plus ou moins complexes, le plus basique étant de faire rouler la balle grâce à l’interface de contrôle sur la tablette; une alternative étant de manipuler la balle avec les capteurs de mouvement de l’appareil mobile, comme pour Golf v2.

Certains jeux sont orientés vers de la réalité augmentée: la balle est alors dirigée mais aussi filmée par la tablette. À l’écran on voit un monde virtuel se superposer à la capture de la caméra, comme pour The Rolling Dead. La sphère devient alors un personnage de jeu vidéo, que l’on doit guider pour battre des ennemis ou gagner des points.

Jeu The Rolling Dead pour Sphero

Jeu The Rolling Dead pour Sphero / Image: Sphero

Si on n’est pas adepte des jeux d’aventures, la balle peut se transformer en Sharky the Beaver, un personnage 3D à l’écran que l’on peut nourrir avec des cupcakes.

D’autres jeux (Exile, Last Fish) utilisent la balle comme manette de jeu: les capteurs de mouvement (gyroscope et accéléromètre) permettent d’analyser de façon très précise les mouvements de la balle dans la main du joueur.

Jeu Exile pour Sphero

Jeu Exile pour Sphero / Image: Sphero

Et si bien la sphère est plutôt un jouet individuelle, il existe des modalités de jeu multijoueurs (outre applications) : courses, batailles etc. Mais évidemment, chaque joueur doit avoir sa balle et son téléphone portable, raison pour laquelle je dirais que ce genre de jouets est plutôt destiné aux adolescents et adultes (sans parler du prix, US $130 à $150).

Et le BB-8 alors? Déjà, il faut dire que malgré son apparence d’inspiration robotique (très idéalisée), le sentiment que j’ai est qu’il donne une sensation d’être moins robotique que son prédécesseur. Cela, principalement parce qu’il a une tête et qu’il ressemble plus à un humain que la sphère toute seule. D’ailleurs j’ai été quelque peu dérangée quand j’ai vu sa tête se décoller de son corps lorsqu’il s’est cogné contre un mur, mais aussi lorsque sa tête roulait sur l’ensemble de son corps. Anatomiquement improbable!

[Vidéo] Bande d’annonce du jouet Sphero BB-8 / Sphero

Le fait d’avoir pris un personnage de Star Wars, avec sa personnalité et ses mouvements uniques, étoffe l’expérience de jeu et le storytelling, d’autant plus que le caractère du robot s’adapte aux situations (détresse, joie). On sait combien Disney explore et détaille le caractère de ses différents personnages et le jouet BB-8 n’est pas une exception. Un effet très “kawaii”!

Concrètement il s’agit de la même sphère que Sphero (donc capteurs, leds, moteurs…), mais avec des aimants qui permettent de garder la tête collée au corps. À cela s’ajoute une petite enceinte pour émettre des sons, ainsi qu’une caméra avec laquelle le BB-8 peut enregistrer des choses pour nous en faire part sur la tablette (en mode réalité augmentée).

Le BB-8 a une application Sphero dédiée, avec tout l’univers et la musique de Star Wars. On peut contrôler le déplacement du jouet ou alors le lancer en mode exploration afin qu’il nous rapporte ses trouvailles. Je ne sais pas s’ils envisagent de créer des jeux comme ceux qu’ils ont développé pour le Sphero original mais ce serait intéressant de voir ce qu’ils peuvent inventer autour de l’imagerie Star Wars.

En conclusion, un joli coup de marketing pour Disney (et Sphero aussi) d’autant plus que tout le monde en parle. Mais aussi une continuation de la recherche qui est faite chez Sphero autour des jouets technologiques et le storytelling. Pour le moment la petite application BB-8 reste assez réduite en fonctionnalités et options de jeu à mon avis donc j’ai hâte d’en voir plus.

— Image d’entête : Jouet Sphero 2.0 / Sphero / DR