Publicité et guerre

De façon générale, j’ai tendance à ne pas voir la publicité d’un très bon oeil, une partie de moi s’y oppose de façon obstinée. Je dois avouer, néanmoins, que sa force de persuasion est remarquable et que des fois elle s’avère être terriblement efficace, que ce soit pour faire changer les habitudes, pour faire découvrir de nouvelles choses ou encore pour faire acheter un produit en particulier…

Appelez cela comme vous voudrez, “publicité” “communication”, pour moi c’est un outil de pouvoir. Rien d’étonnant alors de la retrouver dans le contexte du conflict armé colombien.

Arte diffuse en ce moment une rubrique autour des fameuses conférences TED et dans la première édition ils abordent le sujet de la publicité et de la guerre autour de projets dirigés par Jose Miguel Sokoloff, de l’agence de communication Lowe-SSP3 Colombia.

Les différents projets de l’agence sur ce sujet ont pour but de faire lâcher les armes aux groupes de guerillas, principalement les F.A.R.C.. Leurs projets sont assez variées : installation de guirlandes de noël sur des arbres en pleine jungle, envoie de cadeaux encapsulés le long des rivières, émissions par ondes radio de messages de proches, affiches publicitaires avec les photographies de guerrilleros bébés.

[Vidéo] Teaser de l’ Operación navidad (Operation noël) de agence Lowe SSP3 Colombia en collaboration avec le ministère de la défense de la Colombie, 2011. / image: Lowe SSP3 Colombia. Plusieurs arbres sont décorés de guirlandes de leds qui s’activent quand le mouvement d’une personne est détectée.

Il est particulièrement intéressant d’étudier leur démarche, à commencer par les étapes d’empathie. L’équipe a pu contacter d’anciens guerrilleros ayant quitté les rangs. Ils ont ainsi analysé les personnes humaines derrière les guerrilleros, les raisons qui les ont poussé à rejoindre les groupes armés. La plupart du temps ces raisons sont très éloignés des idéologies à l’origine des groupes armés il y a plus de 60 ans.

Il n’est plus question de faire culpabiliser ni de faire comprendre de façon rationnelle que la guerre “c’est mal” mais de montrer aux guerrilleros qu’ils font toujours partie de la société, qu’une autre voie est possible. Tout ça en utilisant les moyens de la publicité et le pouvoir des émotions.

Une série de projets très intéressants, à voir sur Arte ou sur TED pour la conférence originale.

PS: L’image en tête est une image issue de la vidéo teaser de l’ Operación rios de luz (Operation rivières de lumière) de l’agence Lowe-SSP3 Colombia, 2011 / image: Lowe-SSP3 Colombia. Des sphères transparentes contenant des LEDs ainsi que des messages et cadeaux personnalisés sont lâchées dans les différents fleuves utilisés par les F.A.R.C..