Une liste de liens

Chez FastCoDesign, j’ai mis un article de John Paolini : Want To Reclaim The Word ‘Brand’? Ban It From Your VocabularySi vous voulez que le mot ‘Brand’ ait encore du sens, arrêtez de l’utiliser — de côté pour lire à tête reposer. Paolini argumente que les notions de brand et branding, même le mot design, sont devenues galvaudées : les gens les utilisent pour désigner ce qu’ils vont présenter au public — le logo, la charte, la forme et apparence — et non pas pour leur sens réel : le design est une manière d’aborder des questions de communication, de produits, de services ; le brand [ou marque] est l’engagement émotionnel et la promesse. À force de les mal-utiliser on les vide de leur sens. À lire.

Sur un sujet assez proche — le fait de construire une communauté autour d’une marque, d’un produit, d’un service, voire autour de vous-même — je vous recommande le blog de Seth Godin. Je suis abonné depuis toujours, et chaque jour j’ai droit à un court texte qui me donne à réflechir.

À titre d’exemple, la note du 5 juillet dernier

Intéressant

Quand on y pense, il n’y a pas de rapport entre le coût de quelque chose et son intérêt ou attractivité. Il existe des navets au cinéma qui ont coûté 100 millions de dollars. Tandis que les pleurs d’un enfant dans la salle d’à-côté ne coûte rien à produire, mais ils attirent notre attention. Une vidéo fait pour trois sous peut devenir virale, alors qu’il est très facile d’ignorer un campagne de pub qui a coûté un million ou plus. Donc, si l’argent dépensé n’a que peu de rapport avec l’intérêt que les gens portent à quelque chose, pourquoi s’inquiéter tant de vouloir dépenser plus pour nos créations ? Des productions trop léchées le sont parfois pour cacher quelque chose.On cache l’ennuyeux sous une couche très lisse, mais ça ne marche que rarement.

L’histoire et la pertinence sont beaucoup plus importantes que le budget.

Encore quelques liens graphiques

Edward Tufte est l’auteur de The Visual Display of Quantitative Information, et d’autres livres qui ont défini la présentation visuelle de données au XXe [ce qu’on appellerait de la Data Visualisation, ou DataViz]. Beyond Tufte est un article qui explore les autres contributions à cette discipline. Et c’est vrai que la contribution de Tufte est tellement forte et présente que nous avons tendance à oublier d’autres voix.

Et, en parlant d’autres voix moins entendues, j’ai trouvé toujours chez FastCoDesign un livre de Caroline Roberts, Graphic Design Visionaries. Ce livre présente les Milton Glaser, Paul Rand ou Josef Müller-Brockmann que tout le monde connaît [ou devrait], mais aussi Margaret Calvert [responsable en large partie de la signalétique routière au Royaume Uni], Barney Bubbles [créateur de pochette de disques] ou Leo Lionni [publicitaire, mais aussi auteur de contes pour enfants — et ceux qui n’ont jamais lu/vu Little Blue and Little YellowPetit-Bleu et Petit-Jaune doivent s’empresser de le faire… ].